Agencia española de protección de datos

L'AEPD présente je joins à ENAC sa Schéma de certification de Délégués de Protection de Données

  • L'Agence se convertit dans la première Autorité européenne de Protection de données qu'élabore un cadre de référence pour cette figure
  • Le but est offrir sécurité et fiabilité autant aux professionnels du caractère privé comme aux entreprises et des établissements que vont incorporer la figure du DPD à ses organisations
  • Les certifications seront attribuées par des établissements accrédités par ENAC, en suivant critères de certification élaborés par l'AEPD en collaboration avec les secteurs affectés
  • L'élaboration du Schéma a raconté avec la participation d'un Comité Technique d'Experts, entre ceux qui ils se trouvent des représentants de secteurs et associations professionnelles, des entreprises, universités et Administrations

(Madrid, 13 juillet de 2017). L'Agence Espagnole de Protection de Données (AEPD), en collaboration avec l'Établissement National d'Accréditation (ENAC), a aujourd'hui présenté sa Schéma de certification de Délégués de Protection de Données. Son élaboration a raconté avec la participation d'un Comité Technique d'Experts formé par 23 membres, entre ceux qui ils se trouvent des représentants de secteurs et associations professionnelles, des entreprises, universités et Administrations. L'AEPD se convertit ainsi dans la première Autorité européenne que réalise un Schéma de certification de Délégués de Protection de Données (DPD).

L'AEPD a opté par promouvoir un système de certification de DPD avec le but d'offrir sécurité et fiabilité autant aux professionnels du caractère privé comme aux entreprises et des établissements que vont incorporer cette figure à ses organisations, en offrant un mécanisme qui permet il certifier que les DPD réunissent la qualification professionnelle et les connaissances requises. Les certifications seront attribuées par des établissements certificatrices dûment accréditées par ENAC, en suivant critères d'accréditation et certification élaborés par l'AEPD en collaboration avec les secteurs affectés.

La certification n'est pas l'unique voie pour être DPD et dans aucun cas sera obligatoire utiliser une déterminée schéma, si bien l'Agence a envisagé nécessaire offrir un point de référence au marché sur les contenus et des éléments d'un mécanisme de certification que puisse servir comme garantie pour accréditer la qualification et capacité professionnelle des candidats à Délégué de Protection de Données.

“Promouvoir un système de certification de Délégués de Protection de Données est un outil utile à l'heure d'évaluer que les candidats à occuper ces posts ils réunissent les qualifications professionnelles et les connaissances requises”, il a souligné la directrice de l'Agence Espagnole de Protection de Données, Mer l'Espagne, pendant la présentation du Schéma, en soulignant “la grande importance des professionnels du caractère privé comme élément clef pour le développement d'une économie digitale innovatrice et à la fois respectueuse avec les droits des citoyens”. Pour sa part, la directrice générale d'ENAC, Beatriz Rivera, a souligné que “la certification accréditée apportera aux organisations que requièrent les services d'un Délégué de Protection de Données une information fiable, transparente et symétrique sur les professionnels, en leur permettant ainsi une élection informée et basée sur concurrences”.

Le Schéma de certification de Délégués de Protection de Données de l'Agence se structure en trois parts: l'AEPD comme propriétaire et responsable du schéma, ENAC comme chargée des conditions requises que doivent accomplir les certificateurs et, enfin, les propres établissements de certification. L'Agence envisage que cette division est un facteur de qualité pour le procès de certification, puisque les trois établissements divers avec des fonctions indépendantes ils établissent une relation de confiance et mutuelle responsabilité.

La création de ce Schéma de certification de Délégués de Protection de Données de l'AEPD est le point de départ dans un procès d'amélioration continue et révision soutenue que sera nécessaire realimentar après sa mise en oeuvre avec l'expérience pratique de l'acreditador et certificateur. À cet égard, l'Agence et ENAC ont souscrit une convention de collaboration pour coordonner ses actions dans le cadre de ses respectives activités et concurrences.

Le Délégué de Protection de Données en le RGPD

Le Règlement Général de Protection de Données (RGPD) , que sera applicable le 25 mai 2018, établit une série de “mesures de responsabilité active” par part de ceux-là que traitent des données pour sauvegarder le droit fondamental des citoyens. Entre ces mesures il se comprend la désignation obligatoire d'un Délégué de Protection de Données (DPD) dans le cas d'autorités et organismes publics, établissements qui réalisent une observation habituelle et systématique des personnes à grande échelle, et établissements qui aient entre ses activités principales le traitement, aussi à grande échelle, de données sensibles. Le DPD constitue ainsi un des éléments clef de l'adaptation au RGPD et un garant de l'accomplissement de la réglementation de protection de données dans les organisations.

Vocation globale du schéma de certification de DPD

Autant le développement du schéma par l'AEPD comme les procès que les établissements de certification suivront pour évaluer les concurrences du DPD se sont établi en suivant les critères de la norme internationale ISO/IEC 17024:2012. Le je protège et la supervision soutenue d'ENAC, apporteront la confiance qu'il garantira la reconnaissance globale de ces certifications.

Ce fait est possible grâce aux Accords Multilaterales de Reconnaissance (MLA) qu'ENAC a souscrits en l'International Accreditation Forum (IAF) et à la volonté manifeste d'ENAC de collaboration avec l'organisation européenne d'acreditadores (European Accreditation) afin de continuer à stimuler une infrastructure d'accréditation qu'apporte confiance à n'importe quel endroit du monde.